Black Mesh

March 30, 2017

 

BONJOUR! 

 

L'utilisation abusive de majuscules a pour but de trahir ma joie de vous retrouver cette semaine après une quinzaine de jours de silence sur le blog. Je suis d'autant plus ravie de vous écrire que j'avais hâte de porter ce look et de voir ce qu'il donnerait. Dès les premiers jours de beau temps, j'ai sauté sur l'occasion.

 

Ma dernière commande ASOS était particulièrement variée, puisque je n'ai choisi que des articles noirs et, pour la plupart, en mesh. Vous avez d'ailleurs peut-être déjà vu le body transparent que je portais pour le shooting partagé dans mon dernier article. Eh bien, voici maintenant mon obsession printemps/été 2017: la robe fluide mi-longue en tulle. On se découvre avec un minishort/une minijupe et un petit, voire crop, top, et on enfile cette beauté pardessus. J'adore le concept parce qu'il permet de faire du neuf avec du vieux, de voir une tenue qu'on aime d'une autre manière. Je m'imagine parfaitement porter ça en festival avec une petite paire de sneakers et un sac à dos.

 

C'est une période de grands changements et de remise en question pour moi. Je pensais qu'une fois arrivée à 25 ans, je saurais exactement ce que je veux et j'aurais fait exactement ce que je voulais faire. J'aurais trouvé une certaine stabilité où je prendrais des décisions d'adulte (maison, bébé, etc). Ce n'est pas du tout le cas, et à 28 ans, je cherche toujours ma voie. Loin de moi l'idée de partir dans des discussions stéréotypées, mais c'est vrai que je ne me sens pas tout à fait « finie ».

 

Il est temps pour moi d'arrêter de penser à celle que je voudrais être, mais plutôt de l'être. Il est temps pour moi d'arrêter d'en vouloir au monde entier et de faire subir mes frustrations aux autres, alors que je suis la seule qui puisse réellement y faire quelque chose. Il est temps que j'arrête d'employer les phrases « je n'ose pas »/« je ne peux pas »/« j'en rêve », et de les remplacer par « j'en suis capable » et « je vis mon rêve ». Bref, tout ce discours de motivation cliché pour vous dire (évasivement) que j'ai des projets pour cette année qui me tiennent incroyablement à coeur. Des perspectives qui m'angoissent autant qu'elles m'excitent, mais dont je rêve depuis mes 5 ans.

 

Je préfère ne pas en parler en détails pour le moment tant que rien n'est plus concret. Je vous promets de le faire en temps voulu et de partager ça avec vous.

 

(Détails de la tenue en bas de l'article)

 

*

 

HELLO!

 

This abusive use of my caps lock button aims to show you how happy I am to get back to you guys after a couple weeks of silence on the blog. I'm especially glad to write you because I'd been dying to wear this outfit. As soon as the first sunny and warm days arrived, I seized the opportunity to see what it looked like once worn.

 

My latest ASOS order was particularly varied since I only chose black items, most of them in mesh fabric. You may have already seen the transparent bodysuit I wore for the photoshoot I shared in my last post. Well, here's my newest spring/summer 17 obsession : the mid-long flowy mesh dress. Just cover yourself with the bare minimum thanks to minishorts/a miniskirt and a small, or even crop, top, and just put on this beauty over it all. I love the idea since it allows me to use something old to get something new, and to see a look I already like in a different light. I can already picture myself wearing this at a music festival with a nice pair of sneakers and a backpack.

 

I'm currently going through a period of big changes and questioning. I thought that once I got to 25, I'd know exactly what I wanted and I would have done exactly what I wanted to do. I would have found some kind of stability and would be making adult decisions (house, baby, etc.). It's not the case and I find myself still looking for my own way at 28. I really don't want to bore you with stereotypical discussions, but I do feel « unfinished ».

 

It's time for me to stop thinking about who I could be, but to start being her. It's time for me to stop being mad at the entire world and to stop making other people pay for my frustrations, when I'm the only one that can really do something about it. It's time for me to stop using the sentences « I wouldn't dare »/« I can't »/« that's my dream » and to replace them with « I can do this » and « I'm living my dream ». Anyway, just another cliché motivational speech to (evasively) tell you that I have projects this year that are incredibly dear to me. A perspective that is as nerve-wracking as it is exciting, but that I've been longing for ever since I was 5.

 

I won't go into detail as long as it isn't more concrete, but I promise to do so in due time and to share it with you.

 

(Outfit details at the bottom of the post)

 

 

Robe transparente/Mesh dress: Pull&Bear via ASOS

Jupe-short/Skorts: ELLE Sports

Crop top: YesStyle

Boots: London Rebel

Pochette/Clutch: Pas de marque - Achetée en Corée/No brand - Bought in Korea

RàL/Lipstick: Everlasting Liquid Lipstick in Lolita by Kat Von D Beauty

 

Please reload

READ ANOTHER ONE

Sound of Silence

March 19, 2020

Miss Brightside

January 7, 2020

Raindrops on Roses

November 7, 2019

Crossroads

October 15, 2019

1/4
Please reload

  • Facebook Basic Black
  • Instagram Basic Black
  • Black Snapchat Icon
  • Twitter Basic Black

© 2014-2020 by Yumi Depreytere - The Yumi Blog

RSS Feed