Don't Tell Me I'm Ordinary


Dans mon boulot précédent, j'avais un dresscode extrêmement strict et classique. Le genre qui me poussait à ne porter que des sweats et des baskets dès que le weekend arrivait. Depuis que je suis partie, je réapprends à aimer des tenues plus chics et minimalistes comme celle-ci ou la précédente. J'abuse des looks totalement noirs et des colos semi-permanentes pastels. Je kiffe de ne pas devoir cacher mes bras à longueur de temps et de me sentir à nouveau moi-même extérieurement parlant. L'uniformité dans ce cas-ci n'est pas vraiment quelque chose qui me correspond, et c'est un euphémisme pour ne pas dire que je la vomis. Bien évidemment, nous serons toujours jugés d'après notre look et notre apparence extérieure. Ça fait partie de la nature humaine de se fier à des préjugés et d'établir des codes de « normalité » qu'il faut apprendre à respecter pour s'intégrer.

Certains se permettent même de se sentir presque insultés par telle ou telle apparence (En quoi ça te regarde? Qu'est ce que je te dois ? Détourne le regard si ça ne te plaît pas.). D'autres pensent qu'ils ont le droit de crier leur désaccord à qui veut l'entendre, ou plutôt à qui ne veut pas l'entendre (T'aimes pas mes bodmods ? Ben moi je classe ta tête dans la catégorie pollution visuelle, mais je garde ça pour moi.). Sans parler de ceux qui estiment que le fait que tu aies un look différent signifie automatiquement que tu veux provoquer ce genre de réactions et que ces réactions sont justifiées et méritées (ces personnes emploient le même raisonnement ridicule que ceux qui qualifient une mini-jupe de circonstance atténuante pour un violeur). Je parle au nom de ceux qui ne veulent avoir l'air de sortir du « magasine des looks acceptables si tu veux qu'on te fiche la paix », de celles qui voudraient s'habiller comme bon leur semble sans baser leur tenue sur le nombre de regards, commentaires et gestes lubriques qu'elles subiront ce jour-là. Ce refrain je l'ai lu et entendu un millier de fois, et vous aussi. Ça ne l'empêche pas d'être toujours d'actualité.

Enfin bon.

Pour continuer sur une note moins dramatique, on en parle de ces lunettes de soleil ? La semaine passée, je suis allée à un event GrandOptical assez sympa, histoire de jeter un œil à la nouvelle collection SS17. Le concept était de déterminer, à l'aide d'un visagiste, le type de lunettes qui nous correspond le mieux selon notre forme du visage. Chaque forme était illustrée par une star de chaque sexe. Verdict : j'oscille entre le diamant comme Scarlett Johansson et le rond comme Cameron Diaz. En tenant compte de mes préférences en matière de style (pas trop classique svp) et des associations de couleurs, on s'est arrêtés sur cette paire. Comment vous dire ? J'en suis raide dingue et elles ne quittent plus mon sac. Je vous recommande vivement de trouver à quelle forme votre visage correspond pour trouver LA paire idéale.

A la semaine prochaine <3

(Détails de la tenue en bas de l'article)

*

In my previous job, I had an extremely strict and conventional dresscode. The kind that made me want to wear nothing but sweatshirts and sneakers on weekends. Ever since I left, I've been learning to like more chic and minimalist outfits again, like in this post or in the previous one. I'm overindulging in total black looks and semi-permanent pastel hair dye. I enjoy not having to hide my arms all day long and feeling like myself on the outside. Uniformity is not something I look for, and that's a euphemism because I don't want to say it almost makes me sick. Of course we'll always be judged according to our looks and exterior appearance. It's only human nature that makes us trust prejudices and establish « normality » standards to which one should stick to if one wants to fit in.

Some people even have the nerve to feel insulted by one appearance or the other (Is it any of your business ? Do I owe you anything ? Just look the other way if you don't like it.). Others think they have the right to scream how much they disagree to anybody who wants to listen, or rather to people who do not want to (So you don't like bodmods ? Well I don't like your face, but I'm keeping that to myself. Watch and learn.). And I haven't even yet talked about those who think that having a different look automatically means that you wish to provoke this kind of reactions and that these reactions are justified and deserved (these people follow the same ridiculous logic than those who judge mini-skirts to be a mitigating circumstance for a rapist). I'm talking for all the people that don't want to be featured in the « appropriate outfits if you want people to leave you alone magazine », for all the girls who wish to dress the way they want without considering the number of lewd looks, comments and gestures they'll endure that day. I've heard and read this a thousand times, and you have too. Yet it's just as topical as ever.

Anyway.

On a less dramatic note, can we talk about these sunnies ? Last week I went to a rather fun GrandOptical event to have a look at the new SS17 collection. The concept was to determine the kind of glasses that went well with you face type thanks to a facialist. Each shape was illustrated by a celebrity of both genres. Verdict : I'm somewhere in between the diamond-shaped Scarlett Johansson and the round-shaped Cameron Diaz. They took colours and my style preferences into account (not to classic please), and we got to this pair. What can I say ? I'm completely under their spell andt they won't leave my bag. I do recommend you to find which shape fits your face in order to focus on finding THE ideal pair.

(Outfit details at the bottom of the post)

Lunettes de soleil/Sunnies: Fendi via GrandOptical

Top: Bershka

Pantalon/Pants: Bershka

Sandales à talons/Heeled sandals: Steve Madden

Sac/Bag: Love Moschino

RàL/Lipstick: NYX Lingerie Liquid Lipstick in 12 Exotic

READ ANOTHER ONE

  • Facebook Basic Black
  • Instagram Basic Black

© 2014-2020 by Yumi Depreytere - The Yumi Blog

RSS Feed