I Only Like Sports When It’s Followed By Wear


Je ne pars normalement pas en vacances au soleil cet été. C’est bien dommage parce que j’aurais bien voulu remédier à mon problème de bronzage et pallier la différence de 5 tons entre mes bras et le reste de mon corps. Par contre, j’ai rarement eu autant de week-ends remplis à l’avance. Au programme : des festivals, un mariage, un baptême, des BBQs, un city-trip, Walibi, et tellement d’autres choses à caser dans mon agenda. Je me réjouis déjà de participer à chacun de ces événements, mais j’avoue que savoir exactement tout ce que je ferai pendant les deux mois à venir rogne un peu mon sentiment de liberté. Je suis du genre à ne pas prévoir trop de choses à l’avance. Pas forcément parce que je n’ai pas envie de participer à telle ou telle activité, mais pour garder un peu d’air dans mon planning et éviter un maximum le sentiment d’obligation. Je ne sais pas si vous me comprenez, mais je préfère ne pas m’engager à 100 %, plutôt que d’annuler à la dernière minute.

Ça fait des lustres que j’ai cette robe, mais je n’avais pas encore pris la peine de vous concocter un look avec elle. D’habitude, je la porte au dessus d’un skinny troué, parce qu’elle est vraiment courte, mais je voulais vous la montrer telle que je la préfère : sur des jambes nues. Je porte rarement des robes à la longueur si minimale. Je leur préfère le short au côté si pratique. D’ailleurs je triche souvent en en enfilant un en dessous, comme ici, ce qui me permet de m’asseoir confortablement sans jouer l’exhibitionniste.

J’ai beaucoup trop de paires de sneakers, dont cette paire que je portais jadis exclusivement à la salle de sport. Seulement je fais partie de ce groupe de gens cliché qui paient un abonnement pendant des mois, n’en font plus après les 4 premiers et ne l’arrêtent jamais (à cause de ce satané ego qui prend la forme d’une petite voix dans la tête et répète sans arrêt : bien sûr que je vais reprendre la salle). Au final j’en ai eu marre de faire un don mensuel pour un service que j’allais peut-être ou peut-être pas recommencer à utiliser un jour, j’ai renoncé à ma fierté et j’ai enfin rompu mon contrat (j’ai quand même dit que je gardais la carte de membre jusqu’à fin juillet parce que bon... On ne sait jamais... La petite voix je vous dis !). Pourtant la salle est à 100 m de chez moi, j’adore la sensation post-séance de sport, et j’ai la chance de voir des résultats rapidement sans trop d’efforts. Malgré tout, impossible de garder un rythme soutenu sur le long terme. Comment faites-vous, les amoureux du sport ?

Sur ce, je vais m’entraîner un peu.

(ARG cette petite voix. Je vais boire un verre avec des potes plutôt !)

(Détails de la tenue en bas de l’article)

*

I don’t think I’ll be going on holiday in the sun this summer. It’s a shame because I would have liked to find a solution to my tanning problem which consists in having my arms 5 shades darker than the rest of my body. However, I’ve never had so many fully scheduled week-ends in advance. On the programme : music festivals, a wedding, a christening, BBQs, a city trip, Walibi, and so many other things I’ll try to squeeze into my schedule. I’m looking forwad to going to all these events, yet I have to admit that knowing precisely what I’ll be doing for the next two months is a tiny bit oppressive. I’m the kind of person that tries not to plan too many things in advance. Not because I don’t want to take part in an activity or the other, but because I like to keep my calendar airy to avoid any sense of obligation. I don’t know if you get me, but I’d rather not commit myself 100 % instead of cancelling at the last minute.

I’ve had this dress for months now and haven’t taken the time to prepare an outfit with it. I usually wear it with skinny jeans, because it’s really short, but I wanted to show it to you the way I like it the most : on naked legs. I don’t wear mini-dresses that often. I prefer to go with shorts, which I find much more practical. Incidentally, I tend to cheat by putting on shorts underneath, just like I did here. This trick allows me to sit without playing the exhibitionist.

I have too many pairs of sneakers including this one that I used to wear exclusively at the gym. The thing is, I’m part of the cliché group of people that pay a membership for months, stop going after the first 4, and never cancel it (because of this stupid ego that takes the form of a little voice in the head and keeps saying : of course I’m going to start going to the gym again). I finally got tired of donating money for a service I may or may not be reusing one day, swallowed my pride, and finally broke the contract (I still said I’d keep the membership card until the end of my contract, just in case… You never know… The little voice strikes again !). The gym is only 100 meters away from my place, I love the after-training feeling I get, and I’m lucky enough to see results quickly without making too much effort. I have no excuse, yet I can’t keep a sustained rythm on the long term. How do you do it sportlovers ?

On these words, I’m leaving for the gym.

(STOP IT little voice. I’m going to have a drink with friends. That's more like it !)

(Outfit details at the bottom of the post)

Dress: Hoxton Haus via ASOS

Shorts: Levi'ss via Le Rendez-Vous Vintage

Gilet/Cardigan: H&M

Trainers: H&M

Sac/Bag: Love Moschino

Choker: Zara

Bracelet: Uno de 50

Lipstick: Everlasting Liquid Lipstick in Lolita by Kat Von D Beauty

READ ANOTHER ONE

  • Facebook Basic Black
  • Instagram Basic Black

© 2014-2020 by Yumi Depreytere - The Yumi Blog

RSS Feed