Miss Brightside


Salut vous!

J'espère que votre année commence bien. Comme d'habitude, je ne prends pas de résolutions, si ce n'est de continuer ce que j'ai entrepris de positif. Je n'ai pas encore abandonné le sport (les courbatures dans des muscles dont je ne soupçonnais pas l'existence en sont témoins), j'ai beaucoup de projets en tête (et je les partage avec quelqu'un qui voit l'avenir comme moi), et je me sens tout simplement heureuse (❤️). Par contre, j'ai commencé Zelda Breath of Wild et j'ai du mal à quitter mon écran pour sociabiliser.

Voici donc ma première tenue de la décennie sur ce blog. J'ai toujours beaucoup aimé le mélange de grosses mailles et de peau nue, de pull duveteux et de dentelle, de doudounes et de jolis talons. Les journées hivernales aux températures clémentes m'inspirent plus que les chaudes journées d'été. Je sais que je ne suis pas très frileuse, contrairement à beaucoup de gens, mais il y a quand même quelques astuces pour réussir ces associations. Plus la jupe est courte, plus on remonte les chaussures. Ici j'ai opté pour une jupe mi-longue et des boots qui couvrent les chevilles, mas j'aurais tout aussi bien pu porter des cuissardes avec une minijupe. Si les jambes sont dénudées ou si l'on porte des bas peu épais, l'idéal est de se parer d'un long manteau bien chaud qui enveloppe aussi le bas du corps. Pour le haut, j'ai choisi un gros pull doux et oversize, que j'ai cintré à la taille pour souligner la silhouette.

Je n'ai pas l'intention de changer ma manière d'écrire ici et je continuerai à partager des pensées plus personnelles, des coups de gueule et des remises en question. Depuis que j'ai quitté l'université, j'ai vécu avec la désagréable sensation de ne pas être à ma place. C'est un sentiment insidieux qui m'a rendue plus négative, moins souriante et approchable. Au lieu de continuer à rêver, je me répétais sans cesse que de toute façon, je n'y arriverais pas et qu'il fallait me résoudre à une évidence qui ne me plaisait pas, mais tant pis. Seule exception, l'année passée en Corée qui m'a appris qu'il y a toujours une porte dans la pièce dans laquelle je me suis enfermée et qu'il faut juste un peu d'audace et de courage pour l'ouvrir. Mine de rien, ça m'a beaucoup fait grandir et ça m'a donné une confiance en moi et en mes aspirations que je n'avais pas auparavant.

Beaucoup de choses ont changé et je commence 2020 pleine d'espoir pour ce qui m'attend. J'ai l'impression d'avoir trouvé ce que je cherchais, ou tout du moins d'avoir enfin emprunté la bonne route. Je sens que je redeviens la personne que je suis au fond, celle que je suis quand je suis épanouie. C'est tout ce que je vous souhaite pour l'année qui commence (c'était le moment "vœux neuneus").

Je vous laisse, Link a besoin de moi pour sauver Hyrule.

On se lit bientôt?

(Détails de la tenue en bas de l'article)

*

Hey you !

I hope your year started out well. As usual, I am not making any resolutions, except to continue the positive steps I have taken. I haven't given up on the gym yet (the soreness in muscles I didn't know I had is evidence of that), I have a lot of projects in mind (and I'm sharing them with someone who sees the future the way I do), and I simply feel happy (❤️). On the other hand, I started playing Zelda Breath of Wild and I'm having trouble leaving my screen to socialize.

So here is my first outfit of the decade on this blog. I've always loved the mix of knitwear and bare skin, fluffy sweaters and lace, puffer jackets and cute heels. Winter days with mild temperatures inspire me more than hot summer days. I know I'm not very sensitive to the cold, unlike a lot of people, but there are a few tricks to make these combinations work. The shorter the skirt, the higher the shoes. Here I opted for a mid-length skirt and ankle-covering boots, but I might as well have worn thigh-high boots with a miniskirt. If your legs are exposed or if you're wearing thin stockings, the ideal coat is a long and warm one that also protects the lower part of your body. For the top, I chose a large, soft and oversized sweater, which I have cinched at the waist to highlight the silhouette.

I don't intend to change the way I write here and I will continue to share more personal thoughts, rantings and questionings. Ever since I graduated from university, I've lived with the unpleasant feeling that I don't belong anymore. It is an insidious feeling that has made me more negative, less smiling and approachable. Instead of continuing to dream, I kept telling myself that I wouldn't make it anyway and that I had to settle for something that I didn't wanted, but that's how it is. The only exception was the year I spent in Korea, which taught me that there is always a door in the room I shut myself in and that it only takes a little boldness and courage to open it. It's been a great source of growth for me and it's given me a confidence in myself and in my aspirations that I didn't have before.

A lot has changed and I'm starting 2020 full of hope for what's coming. I feel like I've found what I was looking for, or at least that I've finally taken the right road. I am going back to being the person I am deep down, the person I am when I am blossoming. That's all I wish you for the new year (it was "sentimental wishes" o'clock).

I'm leaving you for now, Link needs me to save Hyrule.

Read you soon?

(Outfit details at the bottom of the post)

Manteau/Coat: Zara

Pull/Jumper: Stradivarius

Jupe/Skirt: Stradivarius

Boots: Guts & Gusto

Lipstick: High Tinted Lip Lacquer in Sensual Beige by Jung Saem Mool

READ ANOTHER ONE

  • Facebook Basic Black
  • Instagram Basic Black

© 2014-2020 by Yumi Depreytere - The Yumi Blog

RSS Feed